Hooss – Money 2.0 Lyrics

SHARE
[Couplet 1] On n’est pas trop fair-play
Coup de volant, dit “bonsoir” au terre-plein
Repris de justice, avenir incertain
Poches vides, verre plein
Vécu, tu frimes, tu claques tout chez Dior
Pour deux-trois folles t’achètes de la belvédère
Bientôt millionnaire, j’ai des verts, j’ai des jaunes, j’ai des violets
J’appelle deux-trois potos j’leur parle de toi, askip t’es violent
T’as des contacts, hein, t’as des contacts!
Tu mérites walou, pas un contrat, nah
Si j’suis pas en studio, si j’suis pas dans le hella
Croise-moi au café central, on les a avancés, on les a relancés
C’est les premiers à venir nous gratter cent balles, zin’
Calme ton pote c’est pas Zampa, pour une photo il me fait des manières
Elle à trop faim elle à des implants mammaires
D’un simple geste je retire sa lanière
On est OK, on est opé’ à gérer tout problèmet au cas où ça chauffe, les époques changent
Ca parle beaucoup, devant nous ça bégaye ou ça chante, zin’

[Refrain x2] Toute la nuit j’ai zoné, j’ai pas peur d’aller chercher la monnaie
Toute mon adolescence, j’l’ai passée au quartier j’étais paumé
Tu m’as sorti un calibre, malheureusement je n’étais pas étonné
Mon langage à moi c’est la monnaie, mon langage à moi c’est la monnaie

[Couplet 2] Je dépose quelques rimes, le flow est lourd, la plume est fine
À part pour esquiver ses fils dep’
J’ai plus besoin de changer de carte SIM
Quoi de neuf depuis “Fais Les Fils”
Dubaï, Beverly Hills
J’rappe mon vécu, j’suis pas cinéphile
J’ai ton rappeur préféré au bout du fil
Temps perdu, j’étais immobile
Bicrave drogue dure, pour ton père le pédophile
Ton rap de merde m’horrifie
DZ sang chaud pour nos origines
Corps dur comme fer, zgeg bien rigide
Viens pas nous faire le grossiste ici
Tu nous parle de mâche, on te parle de 0.9
Petit, j’ai toujours voulu être artiste
J’ai jamais voulu plaire aux meufs
Dans le studio y’a Nass Nass, XX, XX, XX, ‘zin
On te connais tu parle trop, tu fais wallou, cousin tu bluffes
J’ai fait ma course en solo, connu du Maire, et même des keufs
Le rap à pas pris mes couilles, pour un rien j’te sort un neuf

[Refrain x2] Toute la nuit j’ai zoné, j’ai pas peur d’aller chercher la monnaie
Toute mon adolescence, j’l’ai passée au quartier j’étais paumé
Tu m’as sorti un calibre, malheureusement je n’étais pas étonné
Mon langage à moi c’est la monnaie, mon langage à moi c’est la monnaie

How do you rate these lyrics ?