Lord Esperanza – Noir Lyrics

SHARE
[Couplet 1] Les racistes sont des gens qui se trompent de colère
Le ciel nous pointe du doigt à travers le tonnerre
Enfant du siècle de droit divin régit monarchie solaire
Du mal à concevoir ce que le fond de mon âme tolère
La plupart d’mes schémas tendent vers une clarté bipolaire
Regard sombre sur photos scolaires
Respecte aucune formalité protocolaire
L-O-L-O-L-O-R
Je ne connais pas la parité
Les egos se brisent sur courbe de popularité
J’apparais comme une évidence
Oui, le Devil danse
Certains regrettent leur négligence voyant qu’on ne peut plus m’arrêter
Je suis dans toutes ses cavités
Donc la maman de la maman de ta maman n’était qu’une seule femme enceinte en 45 dénuée de capillarité

[Refrain] J’ai plus d’idole, j’ai que des concurrents
Tout est, noir
Tout est, noir
J’ai plus d’idole, j’ai que des concurrents
Tout est, noir

[Couplet 2] Je relis le message d’un fan qui se reconnait dans mes textes
Je me lève à 8, certains de mes reufs sont déjà cognés sous jack honey
Cache ma peine sur l’analogue
On perd des amis sans dialogues
L’ego n’est qu’un prétexte
On se tue un peu plus chaque jour
De noir vêtu pour l’enterrement
Les âmes en peine en vêtements chics se déshabillent entièrement
Lumière tamisée m’empêche pas de voir misère dans le Tiers Monde
Glitch sur la tête, je suis dans ton internet
Le corps vide, la matière brûle
Les boîtes noires pleines de matière grise
Je doutais donc j’ai tiré sur ses cornes
Pour en avoir le cœur net
Yeah, dis moi qui était là quand je me produisais ?
L’espoir éclate le pare-brise
Je vois le passé dans le rétroviseur
Destin apprivoisé
Il n’y avait pas grand monde quand je traversais Paris toute la nuit
Sous Marie Jeanne, je passais des heures à improviser
Je suis dans la base de données référentielles
Enfance rue de l’Atlas, au fond de la classe
J’étais ce mauvais garnement préférant le ciel
J’avais des projections… Concernant tous ceux que j’aime
Je n’ai jamais perçu ce monde dans cet état si saccagé
Chaque jour un peu plus fort je le ressens tout au fond de moi
Je laisse pas les doutes effondrés mais je vois mère qui lutte chaque fin de mois
Force au rappeurs que je côtoie
Mais je me dois d’être honnête
Certains le savent d’entrée
Nos prises de risques amènent d’autres haineux
Comment me détrôner ?
N’oubliez jamais que je suis le meilleur d’entre nous

[Refrain] J’ai plus d’idole, j’ai que des concurrents
Tout est, noir
Tout est, noir
J’ai plus d’idole, j’ai que des concurrents
Tout est, noir

[Couplet 3] Bah ouais je croyais en nous comme je crois en moi
J’finirai pas sur une croix en bois
L’amour d’une âme sœur m’a tendu la main
Puis m’a fait promettre de le perpétuer
Chaque jour que Dieu fait je façonne demain
N’oublie jamais, jamais que la peur peut tuer
Les rêves ne peuvent aller à toi
Je n’en vois aucun à la hauteur
Mon cerveau active L’Humiliation aléatoire
J’écoute Oh Lord, j’écoute Encore Elle
Faux espoirs, vraies querelles
Le fond de l’homme est si laid qu’il m’a écœuré
Je préférais peindre mon ignorance avec aquarelles
Révolutionnaire comme Arcimboldo
On se voit dans trois ans dans Bercy sold out