Toxicomane

[couplet unique]
C’est l’histoire d’un petit toxicomane qui rêve la nuit de joint et le jour qui se gaze le crâne

Il voit que des nuages les yeux se perdent dans l’immensité ce carnage

Plus de choses à faire

Il passe des heures à faire de nouveaux collages

En aucun cas il a le sens de la fête

Son esprit sort toujours de lui si il a pas ses grammes

Mon gars c’est grave moi à sa place je pourrais rien faire de mieux

J’en roule un gros le shit est gras ça me rappelle qu’on est deux

7h du mat avec le flash à essayer de rouler un truc potable

Il perds patience le ter lui manque et nique sa vie sociale

Les cours c’est derrière lui maintenant il court après l’oseille

Quand je suis à court de cons j’hésite à faire pareil

Vendre des pills ou bien des xanax

Aujourd’hui je voudrais qu’on me ralass

Au lycée je trouvais ça normal

Faire comme si tout était banale

Rien que le shit s’effrite se malaxe x2L’amour le vrai l’unique, le pur, l’extase pire qu’une drogue dur

Sur scène il est le seul, il ressens toujours le manque qui dure

Marche dans l’ombre, le soleil passe à travers les vitres sales de la chambre

Sentiments lourds, la fumée chasse l’ennui et dissipe le mal de son ventre

Amoureux de sa cigarette, pour lui le ciel s’éloigne de plus en plus

Il suffit de faire comme les autres, rejoindre le mouvement, faire le plus

D’argent, comme si il pouvait être fort comme eux

Combien dois-il ingéré de pilule pour se sentir au mieuxIl disait :

Fixe moi dans le blanc des yeux et je relâcherais un beau sourire

Parce que dans l’alcool je vois ton ombre et ton dernier soupirIl disait :

Fixe moi dans le blanc des yeux et je relâcherais un beau sourire

Parce que dans l’alcool je vois ton ombre et ton dernier soupirL’heure défile mais lui voit plus rien son avenir se perds dans ses mains

Quand cette fille lui dit t’es pris hein, son sourire devient gentil hein

T’attends lui mais pour les câlins qu’est ce que tu crois son cœur se tiens

Manque de shit il faut des barrettes fume tellement ça que devient bien

Dépense des sommes astronomiques mais écrit des verses d’anthologie

Jeter les ters pour lui c’est comme plonger dans un grand bain d’acide

Chronologiquement, logiquement son cœur se perdra dans un fond

Qui sera trop noir pour remonter voir un brin d’horizon

Toujours une substance illicite je peux pas faire autrement

Saute dans le trou noir avant de perdre la raison

Les cours c’est derrière lui maintenant il court après l’oseille

Quand je suis à court de cons j’hésite à faire pareil

Vendre des pills ou bien des xanax

Aujourd’hui je voudrais qu’on ralass

Au lycée je trouvais ça normal

Faire comme si tout était banale

Rien que le shit s’effrite se malaxe x2Il disait :

Fixe moi dans le blanc des yeux et je relâcherais un beau sourire

Parce que dans l’alcool je vois ton ombre et ton dernier soupirLe petit toxicomane vient de s’éteindre il a soufflé sur les bougies

Réfléchis bien parce que ce mec ça peut être nous dans une autre vie

J’sais même pas le nombre de mesure qu’il m’a fallu

Pour faire ce putain de son mais au fond

Ça je l’ai toujours voulu

Je ferme les yeux je veux que tout ça soit un putain de rêve

Mais j’y crois pas je ferais du son meme en haut si je crèveLes cendres c’est le vent qui les disperse

C’était spleen ou mani persLes cendres c’est le vent qui les disperse

C’était spleen ou mani pers