TUDOBANG#1

PART.1
(Prod. @khaledproducer et @onlysyger)Miroir, c’est l’adversaire, j’ai pas de vie

Toute ma vie moi, c’est le terre-terre

Fais le fier, juste un bouton ca peut te faire taire

A défaut de te faire frère, on peut te faire faire

Cogite un peu t’a capté, j’continue

Vrai vie de fou, tu crois peut être qu’on simule

Dans la sacoche LV la me-ar se dissimule

Belek à ce que tu dit, ce que t’insinue

Dans la [?]… confit ses sentiments

Qu’est ce que j’aimerai qu’elle [?]

La journée à l’école, la nuit dans la batiment

Situation familiale compliquée

Tu vols, on t’volera, tu tue on t’tuera

Sur terre tout se paye, tout est facturé

Chez lui j’suis personne, chez toi j’suis personne

Chez moi j’suis [?]…

Mal à la vie, mais t’a du mal à le voir

Je vise le bonheur de mon clan, pas la gloire

Choqué depuis que j’ai compris l’être humain

Encore aujourd’hui j’ai du mal à le croire

Tu l’appelle le reuf, le sang, la famille

Tu part en vacance, il rentre par ton balcon

J’ai des reufs des îles, et des reufs des Balkans

Devant me-ar ca crie “Ah fais pas le con”

[Pré Refrain]La rue c’est bresson, pas facile de brasser

La mort ou la prison, la prison ou le bracelet

S’ils se pètent au milieu de ta route, écrase-les

J’vais pas jouer à qui a le plus gros casier

Coeur en allège, y’a de l’or et de l’acier

J’peut t’enclencher le lendemain dans le brasse

Toute ta vie, t’a voulus être le plus chaud

Après la mort, tu finis dans le brasier[Refrain x2]J’suis déter je me lève quand c’est l’heure

J’écris ma vie, j’fais un best seller

Depuis j’fais du sale, on me salue

J’tire une barre, j’expire, j’accélère

J’tire une barre, j’expire, j’accélère

Il reste des barrettes, dans le cello’

J’ai pas confiance en ses salopes

J’les mets sur le tec, comme cancelo

PART.2Prod. @MazBeats94

Il est trois-heures et demi du mat

Vingt-deux ans et demi que j’suis le même

En Karai dans mon dos tu jacte

J’te crois pas quand tu dis que tu m’aimes

J’ai la mentale, j’ai l’attitude (Mate)

J’tabasse la prod, j’ai l’habitude

Ils vont tous toucher [Lassitude?] (Rate)

Peu de vrais amis sur le bitume

C’est ma vision de la vie qui t’effraie ?

Ils s’demandent sûrement si tout est vrai

Les malheurs arrivent sans toquer, sans sonner

Sans même demander si t’es prêt

Ah ouais, elle est dur, pourtant elle est belle hein

Et pour un [autre monde?], tu voudrais la quitter

Nos coeurs sont pas pur, l’erreur est humaine

Mais au jugements derniers, on sera pas aquittés

Si y’avais pas le rap, j’serais devenu psychologue

Pour capter les dingueries qui se passent dans ma tête

Trois-heure Quarante Cinq, j’écris mon monologue

J’finis mon shefla, khabat dans la caisse

J’me lève midi pile, toujours dans le 94, j’suis loin des phillipines

J’suis team Vinícius, Cristiano, Zinédine

J’écoute Sans Refrain, j’écoute fier de nous, j’écoute la puissance

J’écoute Billie Jean, et j’me dis qu’le rap c’est devenu éclaté

Mais vous inquiétez pas, j’vais vous gâter

Le frérot il fume plus pour s’évader

J’ai tiré 3 barres, ca m’a fais badé

Tu te cache derrière tes potos pour faire la rue

[Mano, j’suis sonne-per ?] moi comme ça c’est réglé

J’réfléchis beaucoup, mais Belek à toi

Si faut te faire du sale, j’deviens décérébré (BELEK)

[REFRAIN x2] [En Français]J’ai grandis dans la rue, j’ai perdu le droit chemin

Tes amis sont armés, les miens aussi

L’argent dans la tête, le frère n’a plus de coeur

Suffit d’une balle, tu finis allongé sur le sol