VII – Immortel (Lit de mort II) Lyrics

SHARE
[Intro] Dans cette guerre, on est un peu comme tous les peuples opprimés. On refuse cette situation. Nous ne combattons pas que pour les Kurdes. Nous luttons aussi pour une Syrie démocratique. On veut la liberté, celle de notre peuple. C’est notre philosophie. C’est ça notre vision de la liberté

[Couplet 1] Je suis Shilan, jeune paysanne analphabète
Je gis-là le corps inerte emportée par une balle
Mais ma mémoire : elle est intacte et je la conte
De la dynastie Assad aux sinistres drapeaux noirs
Animée par une histoire, corps et âmes dans la bataille
Quand nos youyous les affolent, l’ennemi n’est pas de taille
Ils détalent dans leurs pick-up, ne connaissent pas nos montagnes
Musulmanes Yézidis toujours avec Öcalan
Entre tirs de mortier, colonne de tanks et de blindés
J’ai l’œil dans le viseur au fond d’une ferme éventrée
Quelques bergères venues des plaines ont abandonnée leur maison
Rejoignant le maquis, les unités de protection
Nous avons vaincus les cosaques et les fantassins ottomans
Les drone turcs nous bombardent : Erdogan est aux commandes
Daech est équipé mais leur foi n’est qu’une façade
Leurs douchkas russes venues des stocks volés à Bachar el-Assad
Dans les casernes de Mossoul, l’artillerie lourde américaine
Si simple à dérober à l’armée fantoche irakienne
Le double jeu, de la coalition occidentale
Où étaient-ils quand la police tranquillement tirait dans le tas ?
Paris se tait, on ne vous entend pas
Devant les trois assassinats de Sakine et Fidan et Leyla
Au fond des yeux je porte l’âme d’Arin Mirkan
Ou de Vîyan Soran partie s’immoler par le feu
Dans la poussière des monts syriens, combien d’entre nous se battent ?
Statutaires d’une douleur, morts aux bords des eaux de l’Euphrate
Longer le Tigre sur des barques de fortune
Venu de Bashur depuis le Kurdistan du sud
Rejoindre la guérilla kurde, les rangs du YPJ
Notre peuple tout entier tourné vers l’île d’İmrali
Moralité : jamais nous ne perdons
Depuis l’époque du roi Zahak et de Kawa le forgeron
Nous reviendrons, immortels dans nos villages
Le soleil des campagnes aura flétri notre visage
Et ma famille qui m’attendait depuis toutes ces années
Me reverra dans un cercueil, dans un cimetière de Kobané

[Refrain x2] Immortels, un soleil sur notre drapeau
Dragunov en bandoulière et fleur de cumin dans la peau
Nos martyrs en photo, sur la manche et nous partons
Sur un tapis de fleurs blanches au milieu d’un champ de coton
Immortels, un soleil sur notre drapeau
Dragunov en bandoulière et fleur de cumin dans la peau
Notre terre, Kurdistan de Syrie au Rojava
Combattant du PKK de Kobané ou de Racca